Electorate Size and Representational Communication in Canadian Cities

  • Royce Koop University of Manitoba

Abstract

Electorate size is recognized to affect a wide range of democratic processes and outcomes. This is particularly true at the local level of government where amalgamations have been common in recent years. Here, we explore the extent to which electorate size affects how city councillors communicate with their constituents in order to learn about those constituents’ needs and preferences. We hypothesize that councillors cope with increases in electorate size by using face-to-face methods of communication less and mediated forms of communication, including social media, more. Drawing on original interview and survey data with Canadian city councillors, we find that councillors tend to rely on face-to-face meetings, telephone calls, and email to communicate with constituents, but are less likely to use social media to do so. However, we find no evidence to support the hypothesized relationships between electorate size and representational communication.


Résumé


La taille de l’électorat affecte un large éventail de processus démocratiques et ses résultats. C’est particulièrement vrai au niveau local des gouvernements municipaux au cours des nombreuses fusions des dernières années. Cet article, examine dans quelle mesure la taille de l’électorat affecte la façon dont les conseillers municipaux communiquent avec les électeurs afin d’en apprendre davantage sur les besoins et préférences de ces derniers. Notre hypothèse de base est que les conseillers face à l’augmentation de la taille de l’électorat utilisent moins des méthodes de communication face-à-face au profit d’une utilisation accrue de forme de communication médiatisée, y compris les médias sociaux. S’appuyant sur les données de l’enquête et des entrevues avec les conseillers municipaux, nous constatons que ces derniers ont tendance à se fier à des réunions face-à-face, des appels téléphoniques et des courriels pour communiquer avec les électeurs.  Ils sont donc moins susceptibles d’utiliser les médias sociaux. Toutefois, nous n’avons trouvé aucune preuve à l’appui de l’hypothèse d’une relation entre la taille de l’électorat et le type de communication utilisé pour communiquer avec les électeurs.

Author Biography

Royce Koop, University of Manitoba

Associate Professor and Department Head

Department of Political Studies

University of Manitoba

Published
2018-12-07
How to Cite
KOOP, Royce. Electorate Size and Representational Communication in Canadian Cities. Canadian Journal of Urban Research, [S.l.], v. 27, n. 2, p. 14-24, dec. 2018. ISSN 2371-0292. Available at: <http://cjur.uwinnipeg.ca/index.php/cjur/article/view/128>. Date accessed: 20 july 2019.